Rechercher dans ce blog

lundi 7 décembre 2015

On économise combien quand on allaite?


Bonjour cher lecteur bien aimé…
Aujourd’hui, je voudrais te parler des économies que tu as fait si tu as choisi d’allaiter ton enfant.

En fait, tu n’es pas censée ignorer que j’ai allaité mes 2 filles pendant 2 ans et qu’après l’une a eu des yaourts au lait animal et l’autre des boissons végétales.
Petite fée qui tète

Je me suis arrêtée l’autre jour au rayon lait infantile du plus gros supermarché du coin ( un hyper Casino), chose que je ne fais jamais et j’ai pris en photo les doses de biberon ainsi que le prix des boites de poudre. Evidemment, j’avais une idée en tête.
J’avais déjà trouvé le calcul des économies réalisées en utilisant les couches lavables ( je les ai utilisées par intermittence donc je n’ai pas le calcul exact) mais je n’ai jamais vu celui de l’allaitement, alors me voilà.

J’ai pris le parti de penser que les parents qui choisissent de nourrir leurs enfants avec des préparations infantiles utilisent les mieux adaptées à leur bébé jusqu’à 3 ans.
Ce calcul ne prend donc pas en considération les parents qui nourrissent leur bébé au lait de vache demi-écrémé ou entier ( voir images ci-dessous pour comprendre l’erreur)

source: http://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-age/enfants/l-alimentation-des-tout-petits/la-difference-entre-le-lait-maternel-et-le-lait-infantile.html

  De plus, dans cet article ( family.fr), l'auteur nous informe que:

"A l'exception des préparations à base de protéines de soja, tous les laits infantiles sont issus du lait de vache, qui subit de nombreuses transformations pour s'adapter aux besoins du nourrisson. Principal objectif : limiter la teneur en protéines. Bien qu'indispensables à la croissance, ces nutriments sont peut-être un des facteurs en cause dans la recrudescence de l'obésité infantile. Ainsi, le taux de protéines atteint 35 g/litre dans le lait de vache alors qu'il tourne désormais autour de 15 à 17 g/litre dans les préparations lactées. Aujourd'hui, certaines marques ont même réussi à baisser encore ce taux de protéines - autour de 12 g/litre - se rapprochant ainsi de la composition du lait maternel, qui, lui, n'en renferme pas plus de 10 g/litre."

Je ne sais pas si tu veux voir les calculs extacts mais je vais quand même te montrer :

Pour information, j’ai choisi, le lait Guigoz classique car c’est la seule marque que je connais ( c’est celle que ma maman a utilisé pour moi…).

Ensuite, j’ai fait les calculs de consommation d’eau d’un bébé (ben oui hein, les biberons, y’a aussi de l’eau dedans et ça coûte de l’argent) et j’ai choisi 3 eaux différentes ( les plus utilisées en biberonnerie) : Evian, Mont Roucous et Cristalline.

Et enfin, j’ai fait un petit panier du nécessaire ( Ou plus si affinités) pour le bébé biberonné…






Pour en revenir à nos moutons… nos vaches…. Nos seins !
Allaiter fait économiser 1726,67 euros !  sur 3 ans. Ce qui fait approximativement 48 euros par mois.
Sans compter les économies de frais médicaux qui découlent de l’allaitement d’un bébé ( c’est pas moi qui le dis…)

Et comme il n’y a pas que l’argent qui compte… le calcul est effectué :
Sans compter le nombre de déchets produits entre les bouteilles d’eau, les boites de lait, le matériel utilisé seulement une année ou 2.

Je te laisse quelques articles qui vont dans ce sens:
le coût de l'allaitement: http://www.santeallaitementmaternel.com/se_former/apprehender_enjeux/enjeux_generaux/allaitement_artificiel.php
 http://www.choisirlelaitmaternel.fr/le-lait-du-marche/comparatif-economique/5-comparatif-economique-et-ecologique.html

Voilà voilà…..
J’aimerais beaucoup que ces calculs circulent chez nos amis les politiques et les professionnels de santé pour  qu’ils puissent être à même d’encourager les parents aux revenus modestes à allaiter le plus longtemps possible.

Pas plus….
A bientôt
Blan


1 commentaire:

  1. Hello, je ne suis pas tout à fait de ton avis en ce qui concerne les politiques et professionnels de santé. L'allaitement reste un choix personnel, presque "intime" alors informer au mieux oui mais encourager non, ce n'est pas leur rôle. Et pour moi encourager voudrait dire culpabiliser celles qui ne choissent pas cette option... L'allaitement a mille bienfaits mais ça peut tout de même ne pas convenir à certaines femmes (mode de vie, soucis médicaux etc).
    Mais avoir chiffré l'économie realisée c'est une bonne initiative ;)

    RépondreSupprimer